Quelle est la retraite d’une personne qui n’a jamais travaillé ?

En France, les principes de retraites reposent sur les cotisations. Elles sont prélevées directement des salaires perçus par le travailleur pendant qu’il est en activité. La question qui se pose à présent est de savoir si une personne qui n’a jamais travaillé a droit à la retraite. La réponse se trouve dans la suite de cette rubrique.

Retraite sans travail : est-ce possible ?

Les personnes éligibles à une pension de retraite sont celles qui ont travaillé. Ceci est valable pour toutes les catégories de profession. En France, toutes les professions sont assujetties par des taxes sociales et des cotisations de retraites.

A découvrir également : Comment faire une demande de relevé de carrière ?

Lesdites cotisations de vieillesse sont supportées par l’employeur et l’employé. Mais la loi a prévu un statut pour les travailleurs indépendants. Ils sont à leurs propres comptes et peuvent aussi prendre part aux cotisations. Mais ils doivent être en mesure de supporter la totalité des mensualités à verser à la Caisse Nationale.

Les cotisations de vieillesse pour une personne qui ne travaille pas

Les pensions perçues pendant la retraite sont cotisées d’avance dès la jeunesse. La loi ne les a pas prévus pour les personnes ne disposant d’aucune situation. À la fin de trimestre de travail, la valeur totale des cotisations est multipliée par un nombre. C’est ainsi que se détermine la valeur des cotisations à la fin.

A lire également : Les principales mesures de la réforme des retraites

Grandparents Running Along Beach With Grandchildren On Summer Vacation; Shutterstock ID 1056228761; NP: Ma nouvelle vie

Jusque-là, la théorie ne permet pas d’avoir une retraite sans avoir travaillé. Mais il y a des cas d’exception. Il s’agit par exemple des femmes au foyer, des aidants familiaux, des chômeurs et des services militaires.

Voici comment se passe la retraite dans ces conditions.

Retraite des femmes au foyer n’ayant jamais travaillé

La France compte plus de 2 millions de femmes au foyer. Ce nombre ne cesse de s’accroître chaque année. L’AVPF est un dispositif permettant aux parents des enfants handicapés de percevoir des revenus. Ceux-ci peuvent donc être cotisés pour servir à la retraite.

Retraite pour les aidants familiaux

Il y a des personnes qui démissionnent de leurs fonctions au travail pour s’occuper d’un parent handicapé à la maison. L’AVPF n’est pas réservé aux parents uniquement. Ce dispositif permet à ces personnes aussi de bénéficier d’une assurance vieillesse des parents au foyer.

Les chômeurs

Les chômeurs ont aussi droit à un minimum de 6 trimestres de cotisation vieillesse. Mais il s’agit de ceux qui se sont inscrits à Pôle Emploi sans jamais signer un contrat de travail avec un employeur. Même s’ils ne perçoivent pas d’allocations chômage, ils auront droit à une retraite, mais limitée.

Les services militaires

90 jours de service militaire équivalent à un trimestre de retraite. Cette théorie est appliquée dans toutes les bases de service militaire, mais limitée à 4 trimestres pour chaque année. Ceci s’applique même à ceux qui n’ont versé aucune part dans le compte des cotisations vieillesse.

En résumé, les retraites sont réservées pour les personnes ayant travaillé et qui se trouvent à la phase de repos. Mais la loi a prévu de retraite pour les personnes n’ayant jamais travaillé. Pour en bénéficier, il faudra se retrouver dans l’un des statuts présentés précédemment.