Calculer le loyer d’un local commercial

Le loyer d’un local commercial est défini et librement fixé par son propriétaire. Cependant, il est essentiel de pouvoir l’établir. On se demande alors comment établir le loyer de son Local commercial. Notre article vous aide à faire le point sur la valeur locative de votre bien, afin de fixer le bon loyer.

Les loyers des locaux commerciaux

Dans la location des loyers commerciaux, ce sont les propriétaires qui établissent comme il le souhaite leurs loyers. Aucune loi n’encadre la pratique sur les loyers des locaux commerciaux. Le bailleur n’a donc aucun barème à respecter. Il n’est point tenu de respecter le loyer que son précédent locataire payait. Cependant, le locataire potentiel est en  droit de négocier le loyer autant qu’il le souhaite avec le propriétaire.

A voir aussi : Les meilleures stratégies pour valoriser son bien immobilier

Selon la loi du 11 décembre 2001 du Code de commerce, les loyers des locaux commerciaux sont établis selon la valeur locative du bien. Ce dernier va prendre en compte différents critères.

Les critères de fixation du loyer d’un local commercial

Pour établir le loyer d’un local commercial, il faudra prendre en compte plusieurs caractéristiques.

A découvrir également : Les dernières tendances du marché immobilier à connaître dès maintenant

L’emplacement

Ce qui compte le plus en matière de commerce c’est l’emplacement du local. Un local commercial de petite surface placé dans une rue très animée et dans une grande ville pourra être loué bien plus cher qu’un grand local excentré ou mis à l’écart dans une province.

Les caractéristiques de votre local

La surface, l’état, le nombre et la répartition des pièces sont pris en compte. Leurs agencements et leurs surfaces respectives, la surface des vitrines, l’annexe dans l’arrière-boutique,  la terrasse, les équipements délivrés  sont également sujets de fixation du prix.

Le bail commercial

Plus votre bail commercial est contraignant et plus le loyer devra être revu à la baisse. À cet effet, le locataire pourrait négocier la levée de certaines clauses contre un loyer plus élevé, par exemple.

La répartition égale des taxes et des charges entre le locataire et le propriétaire est également pris en compte.

Le pas de porte

La présence d’un « pas-de-porte »  est également importante. Si vous souhaitez avoir un droit d’entrée,  le  loyer devra être baissé, car la somme versée par le locataire sera définitivement acquise par le propriétaire. A cet effet, il convient que  le droit d’entrée soit versé via une somme ajoutée au loyer et donc réglé chaque mois un peu plus.

Fixez votre loyer à l’aide de la méthode des valeurs de location d’un bâtiment professionnel

Afin de fixer le loyer de votre local commercial,  vous pouvez vous baser sur la méthode de calcul de la Valeur Locative d’un Local Professionnel.

C’est une méthode qui se base sur trois données qu’il faudra multiplier ensemble. Ce sont entre autres la surface pondérée, arrondie au m² inférieur , le tarif au m² de la catégorie à laquelle appartient le local et la qualité de l’emplacement du local lui-même.

Le tarif au m² selon chaque catégorie est à demander dans la mairie de la ville dans laquelle se trouve votre local commercial. Un restaurant, une boutique ou un hôtel…..

Vous n’êtes cependant pas tenus de vous conformer à cette méthode uniquement. Cependant elle vous permet d’avoir une bonne base des prix pratiqués dans votre ville, votre quartier ou votre arrondissement d’implantation.

Les charges et taxes liées au loyer d’un local commercial

Lorsque vous fixez le loyer de votre local commercial, il faut prendre en compte les charges et taxes qui peuvent être associées. Effectivement, ces frais supplémentaires peuvent avoir un impact significatif sur le montant final du loyer que vous demanderez à votre locataire.

Il faut mentionner les charges locatives. Ces charges correspondent aux dépenses liées à l’entretien et à la gestion des parties communes du bâtiment dans lequel se trouve votre local. Elles comprennent souvent les coûts relatifs au nettoyage des espaces communs, à l’électricité ou encore au gardiennage. Il faut bien définir dans le contrat de location quelles sont les charges locatives qui seront imputées au locataire.

Certaines taxes peuvent aussi s’ajouter au montant du loyer. Parmi celles-ci figurent la taxe foncière et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. La taxe foncière est généralement payée par le propriétaire mais peut être répercutée partiellement ou totalement sur le locataire selon les termes du contrat de location.

Les aides financières et subventions pour réduire le coût du loyer d’un local commercial

Dans le but de réduire le coût du loyer d’un local commercial, vous devez rechercher des aides financières et des subventions qui peuvent être disponibles. Ces dispositifs visent à soutenir les entrepreneurs dans leur projet et à alléger la charge financière liée à la location d’un espace commercial.

Certaines collectivités locales proposent des aides directement dédiées aux commerçants. Il peut s’agir par exemple de subventions pour l’aménagement du commerce ou encore de prêts à taux zéro pour aider au financement des travaux nécessaires. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre chambre de commerce pour connaître les éventuelles aides dont vous pouvez bénéficier.

Il existe aussi des aides gouvernementales destinées aux entreprises. Parmi celles-ci, on peut citer l’aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (ACCRE), qui permet notamment une exonération partielle des cotisations sociales pendant un certain temps, ainsi que le fonds national pour l’aménagement et le développement du territoire (FNADT), qui vise à soutenir les projets économiques sur certains territoires prioritaires.

N’oublions pas qu’il est possible de solliciter différents types de prêts bancaires avec des conditions avantageuses, comme par exemple le prêt création d’entreprise ou encore le prêt participatif. Ces solutions peuvent vous permettre non seulement d’alléger la charge de votre loyer, mais aussi de financer d’autres dépenses liées à votre activité.

Il est primordial de bien se renseigner sur les différentes aides financières et subventions disponibles pour réduire le coût du loyer d’un local commercial. N’hésitez pas à prendre contact avec les organismes compétents et à vous faire accompagner par des professionnels pour maximiser vos chances d’obtenir ces précieuses ressources.