Comment fonctionnent les virements bancaires ?

Comment fonctionnent les virements bancaires

Adoptés par presque tout le monde en France, les virements bancaires représentent le deuxième moyen de paiement le plus utilisé sur le continent européen. Ils s’emploient aussi bien dans le cadre personnel que dans les échanges professionnels. Sécurisés et très appréciés, les virements bancaires sont régis par de nombreuses règles de fonctionnement. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement des virements bancaires.

Virement bancaire : présentation de ce mode de paiement

Le virement bancaire est un moyen de paiement très apprécié en France et dans le reste de l’Europe. Il est pratique, car il ne nécessite pas l’utilisation de support matériel comme une carte bancaire ou de billets et pièces. Pour désigner le virement bancaire avec précision, on parle de transfert compte à compte.

A voir aussi : Quels sont les tarifs et services offerts par la Société Générale ?

Le virement bancaire fait intervenir deux comptes bancaires. L’un est émetteur ou payeur tandis que l’autre est bénéficiaire. Dans le cadre du virement bancaire, tout ce qu’il faut faire, c’est d’informer la banque qui débite un compte pour en créditer un autre.

Les moyens d’effectuer un virement bancaire aujourd’hui sont nombreux. Lorsque le fonctionnement des virements bancaires est bien maîtrisé, il devient facile de profiter sans stress de ce moyen de paiement ultra efficace.

A lire aussi : Les principales caractéristiques du Compte ProGeliance de la Société Générale

Virement bancaire : les moyens de l’effectuer aujourd’hui

Pour effectuer un virement bancaire aujourd’hui, vous disposez de plusieurs solutions. Le moyen classique est le virement en agence. Ici, il suffit de s’orienter vers le guichet de l’une des agences de votre banque pour réaliser le virement.

Vous l’ignorez peut-être, mais il est également possible de faire un virement bancaire par courrier postal ou par fax. C’est un moyen peu connu, mais qui reste encore exploitable aujourd’hui.

Le troisième moyen d’effectuer un virement bancaire est le guichet automatique. La démarche est assez simple, mais requiert de la maîtrise. Ici, vous réalisez votre transaction tout seul, sans l’assistance d’un agent de la banque.

Le dernier moyen d’effectuer un virement bancaire est internet. C’est la solution la plus exploitée de nos jours. Ici, vous pouvez faire la transaction depuis votre espace sur le site de votre banque ou en passant par une plateforme réputée comme PayPal.

Les types de virements bancaires : l’essentiel à retenir

Comment fonctionnent les virements bancaires

Pour que les virements bancaires n’aient plus aucun secret pour vous, vous devez connaître et comprendre les types qui existent. On distingue en premier les virements bancaires internes et les virements bancaires externes. Les derniers nécessitent la collaboration entre deux banques. Les premiers par contre se déroulent au sein de la même banque.

On oppose également les virements bancaires ponctuels aux virements permanents. Les virements bancaires permanents sont ceux qui interviennent automatiquement à une périodicité donnée. C’est le cas par exemple des prélèvements pour payer le loyer, un abonnement, un forfait, etc. Parallèlement, les virements ponctuels sont ceux qui interviennent occasionnellement ou une seule fois.

Pour finir, on distingue trois types de virement en fonction des pays sur lesquels ils portent. Premièrement, les virements domestiques sont ceux qui s’effectuent sur le territoire français. Deuxièmement, les virements SEPA sont ceux qui s’effectuent au dans l’espace économique européen. Troisièmement, les virements internationaux sont ceux qui sont effectués dans les pays qui sont situés hors de l’espace économique européen.

Délais des virements bancaires : voici ce qu’il faut savoir

Quand un virement bancaire tarde à être crédité, on stresse, on s’inquiète et on pense même quelques fois à l’arnaque. Toutefois, quand on comprend le principe des délais des virements bancaires, on sait qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Des délais différents sont appliqués aux virements bancaires en fonction de leur type.

Le virement interne ne requiert en principe pas de délai particulier. Le virement se crédite généralement immédiatement.

Le virement domestique quant à lui peut demander un délai d’attente variable entre 1 et 3 jours. Dans la plupart des cas, les comptes des bénéficiaires de ce type de virement sont crédités le jour même. L’attente prend trois jours lorsque des vérifications poussées sont requises comme dans le cadre d’un premier virement important par exemple.

Le virement SEPA demande lui aussi un délai d’attente allant de 1 à 3 jours. Pour finir, les virements internationaux sont les plus longs. Ils demandent au moins 4 jours d’attente. Ils entraînent également des frais de transactions appliqués par les deux banques. En outre, un taux de change peut être appliqué.

Virements bancaires : la question du plafonnement expliquée

Intéressons-nous en dernier lieu aux règles qui encadrent le montant des virements bancaires. Légalement, il n’existe pas de montant minimum ou de plafond de virement bancaire. Dans la pratique, des plafonds sont toutefois imposés par les banques. Ils aident à lutter contre les fraudes fiscales et servent de méthodes de régulation des transactions.

Chaque banque définit librement le plafond journalier des virements acceptés pour un compte. Les banques en ligne sont plus larges et imposent des plafonds assez élevés. Il existe en ligne des comparatifs de plafonds de virements pour orienter dans le choix des banques. En France, les plafonds en vigueur actuellement sont compris entre 3 000 et 8 000 euros en fonction de l’établissement bancaire choisi.