Souscrivez à une assurance professionnelle obligatoire si vous exercez une activité à risque

Aujourd’hui, il existe une panoplie d’assurances qui permettent de vous protéger ainsi que vos biens. Parmi elles, figure l’assurance professionnelle obligatoire. C’est une assurance à laquelle souscrivent les professionnels, les chefs d’entreprise, les salariés et les sous-traitants. S’il survenait un dommage, vous pourriez l’invoquer afin d’avoir une réparation. Alors, il est indispensable que vous sachiez de quelle façon s’y prendre pour souscrire à cette assurance et en bénéficier. Voici donc les étapes de souscription ainsi que les avantages qu’elle présente.

Présentation de l’assurance professionnelle obligatoire

Encore appelée assurance RC pro, cette assurance correspond à un type particulier de responsabilité. Cela suppose qu’elle couvre les préjudices qu’on pourrait soi-même occasionner dans la pratique d’une activité professionnelle. Elle est recommandée afin de vous prémunir des conséquences financières probablement désastreuses.

A lire également : Quelle est la meilleure assurance ?

De plus, le calcul risque / sécurité est largement en faveur du souscripteur ici. Il existe des professions réglementées qui doivent obligatoirement être couvertes par cette assurance. On dénombre les professions médicales, les professionnels du droit et du conseil. Si vous vous retrouvez à pratiquer l’un de ces métiers, alors ne perdez pas de temps.

La garantie Responsabilité Civile pro doit être spécifiquement adaptée aux conditions d’exercice de la profession. Naturellement, les risques ne sont pas les mêmes entre un agriculteur, un cabinet de conseil ou un salon de coiffure. Ainsi, on pourrait donc dire que les assurances professionnelles sont nombreuses en raison des spécificités de chaque domaine d’activité. L’assurance RC Pro Hôtel Café restaurant traiteur, l’assurance RC pro fabricant et l’assurance RC pro commerçant en sont des exemples.

A lire aussi : Comment résilier votre mutuelle avec la loi Chatel ?

Par ailleurs, le contrat d’assurance mentionne avec précision l’assuré (biens ou personnes) et les exceptions d’invalidité de la garantie. L’assureur est une compagnie qui comporte des assureurs détenant un capital conséquent pour se porter garants d’un sinistre évènement. Ce peut ainsi être un dédommagement ou un remboursement. Retenez que les risques qui ne sont pas directement concernés par l’activité professionnelle ne sont pas couverts par l’assurance RC.

Comment souscrire à ce type d’assurance ?

Comme dit en amont, cette assurance concerne particulièrement le milieu professionnel. Alors pour y souscrire, vous devez d’abord exercer une activité professionnelle. Lorsque vous remplissez cette condition, on vous recommande de chercher une agence d’assurance. Il est possible d’opter pour une assurance en ligne ou pour une assurance physique.

Le plus important est de s’assurer qu’elle soit spécialisée dans celle pour laquelle on veut adhérer. Après avoir effectué un choix, pensez à les contacter ou à prendre un rendezvous pour un échange. Pour souscrire, vous devez fournir certaines pièces. Il peut donc s’agir de la carte nationale d’identité, de l’acte de naissance, du contrat de travail et d’une fiche de paie.

Ensuite, sachez que vous devez répondre à certaines questions. La conclusion du processus de souscription sera, de ce fait, ponctué par la fourniture de réponses précises. Évidemment, elle sont celles du questionnaire envoyé par votre assureur. Veillez aussi à répondre aux questions posées dans le formulaire de déclaration du risque.

Enfin, l’assureur vérifie si les conditions peuvent convenir avec votre profil ou votre entreprise. Les clauses du contrat d’assurance garantissent seulement les conséquences dommageables de la profession exercée. Il s’agit d’une information importante dont il faut avoir connaissance.

Les avantages d’une telle souscription

Premièrement, l’assurance responsabilité professionnelle vous protège vous ainsi que votre entreprise. Cette protection se situe en effet au niveau des risques que la trésorerie de la société n’est pas en mesure de couvrir. Ils sont donc susceptibles de conduire la société dans la faillite et donc à sa perte.

Ensuite, l’assurance met l’entreprise à l’abri des dommages qu’elle peut subir et celle qu’elle peut créer et qui pourrait se répercuter contre elle. Le préjudice sera couvert s’il survient au sein de votre entreprise ou sur le lieu de travail choisi. Aussi, si un de vos matériels ou un agent en est l’auteur.

En outre, elle peut aussi offrir une garantie contre les dommages causés à un tiers. Cela s’applique qu’il soit lié par un contrat à votre entreprise comme vos clients, fournisseurs et salariés, ou non. Enfin, une entreprise assurée aura forcément plus de marge pour développer ses idées et prospérer. Visiblement, souscrire à une assurance professionnelle être très bénéfique. Il est possible d’exercer son métier plus sereinement.